Vous n’êtes pas sans savoir

 

Vous n’êtes pas sans savoir est un récit sans aucun doute d’inspiration autobiographique. Il retrace dans l’Iran des années 50 et 60  une enfance très originale au sein d’une société traditionnelle où plusieurs niveaux cohabitent : la nostalgie d’un monde privilégié et le réalisme du quotidien où de grandes difficultés matérielles dominent dans un village rural limitrophe du désert.

Tout est vu et revu à travers le prisme d’un enfant qui découvre le monde et apprend les dures lois de la vie chez ses grands-parents paternels aimants et attachants. Ils remplacent avantageusement à la fois une mère morte quand il avait 6 mois et un père qui a perdu la raison. L’enfant finit par s’accommoder de ce contexte de vie avec beaucoup de tendresse et de tolérance, sans pour autant nier les difficultés auxquelles il doit faire face. On le voit s’émanciper et quitter ce village qu’il va toujours porter dans son cœur puis les circonstances l’amènent en ville où il  poursuit des études dans un orphelinat. Assoiffé de renouveau dans sa vie, il y rêve à la fois de Téhéran et d’une vie d’écrivain dans laquelle il pourra exprimer toute sa créativité. Ayant appris à se battre sur tous les fronts tout laisse à penser qu’il y arrivera.

 

سنجش